Fallait-il donc avoir recours à la médecine

pour rendre les maudites plus fines ?

Prendre des médicaments

pour atteindre le firmament ?

Pernille avait consulté de nombreux docteurs.

Dans les salles d’attente, elle avait passé des heures.

***

À la vue de ses chevilles, ceux-ci redoutaient le pire :

une fêlure, une entorse, ou même une fracture !

Mais après chaque radio, ils ne trouvaient rien à redire :

Vos chevilles ne sont pas cassées.

Ce sont même de véritables armures

en très bonne santé !

20 February 2017

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *